Articles

Que vaut encore le droit naturel ?

Dans le cadre des Mardis des Bernardins, 14 mai 2013

Avec :

  • Olivier ÉCHAPPÉ, magistrat, professeur de droit canonique ;
  • Arnaud de NANTEUIL, professeur agrégé des facultés de droit ;
  • Patrice ROLLAND, professeur agrégé des facultés de droit.

La « loi naturelle » se fonde sur l’éthique universelle héritée de l’expérience de l’humanité, éclairée, pour les chrétiens, par la Révélation biblique. La question aujourd’hui posée est de savoir si par exemple le « mariage pour tous » et le droit de la femme à « disposer de son corps » font partie des « droits naturels ». La législation des États, telle qu’elle ne cesse de se développer (c’est-à-dire le droit « positif »), peut-elle faire évoluer, voire ignorer la « loi naturelle » ? ".